La route du Sud

Le ciel est plombé ce matin à Hondaribia, la pluie est intense, ça ne nous change pas beaucoup de le Bretagne. Cependant le moral est bon puisque l’on va vers le sud. En quittant la côte nous avons même de la grêle…

Le remorqueur du capitaine Haddock

Le remorqueur du capitaine Haddock

Après la montagne, le temps s’éclaircit et à partir de Vitoria c’est le grand beau temps. Il ne fait pas chaud mais derrière les vitres c’est bien agréable. Après Burgos, ma poule s’installe au volant et nous fait 250km… Bravo, j’adore les routières en jupe… On est un peu tôt pour faire étape à Salamanque, on poursuit donc jusqu’à Caceres.

Après le repas, visite de la ville qui nous surprend : des vieux bâtiments bien mis en valeur par des beaux éclairages. Une vie locale traditionnelle. On prend un verre dans un cabaret où il y a un concert en plein air donné par un bon groupe de blues, organisé par des étudiants vétérinaires de l’université locale. Chez nous on n’a pas de meilleure météo lors de la fête de la musique en juin… Là nous sommes le 21 février… C’était très sympa.

P1030922P1030929

Le lendemain, à nouveau la route vers le sud, ma poule fait encore 150km au volant, elle y prend gout. Enfin Séville, Huelva et la côte. On s’installe au camping à « Isla Cristina » à quelques kilomètres de la frontière du Portugal mais en Andalousie. Première période de séjour du voyage.

P1030934

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.