Le nord de la Pologne

Nous quittons Varsovie sous un beau et chaud soleil. Comme dans tous les pays qui ont un hiver rude, en Pologne on profite de la belle saison pour faire des travaux routiers, aussi il y pas mal d’embouteillages pour quitter la capitale, mais nous avons le temps. Après la ville, la campagne est belle et la vie plus traditionnelle.

L’étape se fera à Mikolajki en Mazurie, c’est une région touristique très réputée pour ses lacs dont certains sont très grands. On s’installe sur une aire de camping-car gérée par un hôtel. Elle est propre et bien équipée et surtout tout proche du centre de la petite ville. On passe une soirée très conviviale avec Liziane et Jean qui vont aussi vers la Russie avec nous et Monique et Guy, québécois qui font du camping-car en Europe. Le lendemain matin nous visitons la petite ville et faisons une balade en bord de plan d’eau. On se paye même une « croisière » sur le lac et l’on perçoit mieux la beauté préservée du site et la grande taille des plans d’eau.

P1060075

Nos amis québécois nous quittent car ils ont planifiés leur retour au pays. Nous avons formés nos compagnons de route au site web « campingcar-infos.com » et ils ont pu apprécier l’efficacité de la solution. Un mail de leur part nous confirmera que le parking de Gdanz et conforme au descriptif.

Nous continuons vers le nord pour une courte étape de 40km jusqu’au « repère du loup ». C’est le lieu où se cachait l’état-major du 3eme Reich pendant la guerre, Hitler y a séjourné 3 ans. C’est aussi là qu’a eu lieu l’attentat contre Hitler en juillet 1944. D’énormes blockhaus en pleine forêt que les troupes américaines se sont chargées de faire exploser lors de la libération. C’est un lieu de mémoire mais sinistre et lugubre à la fois.

P1060207P1060223

Cap à l’Est-ce jeudi et nous voilà le long de la frontière russe de l’enclave de Kaliningrad. La route est en chantier sur 35km et nous progressons lentement. On y voit beaucoup de cigognes en pleine période de reproduction et même un lièvre… On fait un petit détour vers le poste frontière russe mais évidemment on ne passe pas. L’étape se fera à la ferme de Rutka Tartak dans la famille Czeslaw Racis qui fait de la table d’hôte, un peu comme notre France passion. Aucune indication sur la route mais notre GPS est formel on est arrivé. L’accueil est chaleureux et le soir nous partageons leur repas. Le grand-père et son petit-fils sortent les violons pour un concert privé… Les plats sont tous faits à base de produits locaux. Les verres à vodka sont petits mais plusieurs fois remplis, le camping-car n’est pas loin… Notre conversation nous fait mieux comprendre leur vie ici. Nous sommes leurs premiers invités de la saison, il faut dire qu’en hiver la température descend jusqu’à -40°…

P1060319 P1060330

Avant de les quitter, nous faisons un passage par la laiterie où nous nous approvisionnons en fromage de leur production. Nous faisons aussi une halte à la charcuterie voisine et à la station-service avant de passer la frontière vers la Lituanie.

A suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.