Pologne, premières impressions

Nous quittons Berlin ce dimanche 18 mai sous la pluie et il fait 11°C… 100km jusqu’à la frontière et nous voilà en Pologne. Pour nous c’est une première comme d’ailleurs pour tous les pays qui vont venir. La pluie à cessée et au fur et à mesure de la route le temps s’arrange et la température remonte à 21°c. Pas de camion ce dimanche et l’autoroute est de très bonne qualité. Pour une fois on passe les péages car les nationales polonaises ont la réputation d’être très lentes et difficiles. Au final, cela nous coutera la moitié de ce que coute l’autoroute pour une voiture en France !

P1050916

En fin de journée on cherche une étape et l’on arrive dans un petit village sur la place de l’église ou le curé vient juste de finir sa messe. Nous lui demandons et il accepte si nous pouvons passer la nuit sur le parking devant le presbytère. On se présente aussi aux voisins agriculteurs dont la fille parle anglais. La nuit, très calme, était placée sous les bons auspices du Seigneur.

P1050927

L’heure est la même qu’en France, on est sur le même fuseau horaire. En Bretagne nous sommes habitués au coucher du soleil à 22h en cette saison et un lever à 7h. Ici, le jour pointe à 4h et à 5h le soleil est levé. Bien sûr à 21h il fait nuit. Dans les pays baltes ce sera +1h et en Russie +2h pour les fuseaux horaires

Courte étape de 80km jusqu’à Varsovie sous un très beau et chaud soleil. Après installation au camping, nous faisons connaissances d’un couple qui fera aussi le voyage en Russie avec nous. Avec eux un couple de Québécois très sympathiques qui ont fait le choix d’acheter un camping-car en France qu’ils retrouvent deux fois trois mois par an pour un voyage en Europe…

P1050947 P1060014

J’ai un apriori défavorable sur Varsovie. Le palais de culture construit par Staline en 1950 est délirant par sa taille et son emprise sur la ville. C’était l’époque glorieuse du communisme. Je suis sûr que nous verrons plus fort un peu plus tard dans le voyage. Mais la veille ville a été entièrement reconstruite après la guerre et est très belle. Des restes du ghetto apparaissent encore et sont en voie de mise en conservation. Je change d’avis sur mon pressentiment et je suis enchanté par cette visite.

Demain on remonte vers le Nord de Varsovie

Un commentaire

  1. je découvre ton site, super !
    Cet été, je dois faire un peu le même itinéraire (en plus court tout de même !!)

    A bientôt

    Lionel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.