Finlande, au pays du soleil de minuit

Déjà la fin de notre séjour dans ce pays et de multiples facettes à partager. Nous ne sommes pas montés suffisamment au nord pour voir le soleil de minuit mais nous avons profités de ces nuits blanches ou il ne fait pas complètement nuit.

P1090570

La première impression vient de la différence avec la Russie voisine. Autant la nature est ignorée en Russie, autant elle est mise en valeur ici. Petits ports, parkings au bord de mer, plages, jolies maisons en bois peint, des centaines de bateaux petits et grands.

Un deuxième étonnement vient du réseau routier. Les routes sont en parfait état si l’on compare à la Russie, où les nids de poules et ornières dans le goudron sont monnaie courante même sur les routes principales. La conduite est un véritable plaisir, strict respect des vitesses, 80km/h en campagne, pour tout le monde, priorité absolue aux piétons et vélos, tolérance envers les autres, aucun énervement… J’aimerais voir ça en France.

P1090820

Le coût de la vie est plus élevé qu’en France de 20 à 50% sur certains produits. Une bière de 50cl en cannette coûte au minimum 2€ contre 0,6€ en Russie. Tous les fruits ou presque sont importés et beaucoup viennent d’Espagne.

Les camping-cars finlandais sont nombreux mais ils semblent fréquenter systématiquement les campings alors que nous c’est plutôt de temps en temps. Là aussi le tarif est élevé puisque la nuit coute aux environs de 30€. Très peu de touristes étrangers croisés sur notre route, quelques allemands ou suisses mais pas de français.

P1090696

La langue finlandaise est bien la langue officielle mais le suédois est systématiquement employé. Sur la signalisation ou voit par exemple Turku (finlandais) et Abo (suédois) ou Helsinki (finlandais) ou Helsingborg (suédois). Remarquable également, la langue anglaise est parlée quasiment par tous.

A suivre en Suède

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.