Suède, la nature

Déjà le 9ème pays visité en deux mois de voyage. La traversée de Turku à Stockholm est splendide, même si le temps était couvert le jour où nous sommes passés. Je n’imaginais pas que la côte de Finlande et celle de Suède était aussi découpée. L’accès au port de Stockholm est très spectaculaire, les énormes ferrys, paquebots et cargos qui s’y rendent doivent frôler les rochers, effectuer plusieurs virages serrés, le chenal est par endroit très étroit.

P1100143

Stockholm est une grande ville bouillonnante et la différence avec la Finlande se fait sentir. Plus de gens pressés, d’embouteillages de conducteurs impatients, même si on est loin de la Russie ou de Paris. La ville est très belle avec de nombreux monuments et de belles façades. Nous passons la nuit sur un parking du port et la visite de la ville s’est faite à vélo.

P1090970

Cap au sud en longeant la côte. A la différence de la capitale, chaque petite ville côtière est un enchantement. Des centaines de bateaux de plaisance mais aussi des bateaux de pêche. Les personnes rencontrées sont sympathique. A noter également, la température est plus élevée qu’en Finlande de 2à 3 degrés et s’est appréciable quand il ne fait pas chaud.

P1100188

Les prix de l’alimentation sont un peu supérieurs à ce que l’on connait en France et le litre de gazole à 1€50. Nous avions fait le dernier plein en Russie à 0,7€ le litre…

Les camping-cars sont très nombreux et pour beaucoup récents. Nous avons essayé de nous installer sur un camping mais le prix nous a vite dissuadés : de 30 à 35€… En plus il faut une carte spéciale qui coute 15€… autant aller à l’hôtel ! En fait il y a des structures de type parking réservé dans les villes ou parfois des aires dans des endroits très sympathiques.

La température a nettement augmenté depuis la Finlande du sans doute à la descente vers le sud mais aussi à une bonne période. En fait si l’on en croit la météo française, on aurait un temps inversé en Suède par rapport à la France.

La nature est très belle et particulièrement sur l’île d’Öland. Une surprise cependant, voir une déception, il n’y a que très peu de pistes cyclables ou de sentiers en campagne ou en bord de mer. Les villes sont très bien équipées au contraire.

Surprise également, autant dans les autres pays visités on trouvait des point d’accès à Internet très facilement, autant ici on trouve des réseaux publics protégés par un mot de passe que personne ne connait ou pas de réseaux du tout… De fait le blog a été un peu mou ces derniers jours !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.